Casino > Les Licences

Les licences des casinos en ligne

La question de la sécurité et de la confiance taraude tous les joueurs qui s’inscrivent sur un casino en ligne. Bien sûr, la qualité du logiciel et les moyens de paiement sont des éléments à prendre en compte pour s’assurer de la fiabilité d’un site de gambling ; mais le critère principal est la licence.

L’apparition des licences

L’industrie du jeu d’argent sur Internet existe depuis deux décennies. Pourtant aucune régulation internationale ne gère cette activité. Cela ne veut pas dire que le monde du casino en ligne est illégal. En réalité, seul certain territoire propose des licences. Les premiers à l’avoir fait sont les îles d’Antigua et de Barbude, en 1994. Puis, la réserve indienne de Kahnawake au Québec s’y est mise en 1999, tout comme les territoires Britanniques de l’île de Man et de Gibraltar en 2000.

Les territoires délivrant des licences permettent à des millions de joueurs, répartis dans le monde entier, de se divertir sur des casinos en ligne mais aussi des sites de paris sportifs, des salles de poker virtuel, des salles de bingo… Tous ces sites sont ainsi accessibles en de nombreuses langues et acceptent beaucoup de devises différentes.

L’importance des licences

La première chose à faire avant de s’inscrire sur un site de jeu d’argent en ligne est donc de s’assurer qu’il possède une licence. Cette dernière est, selon le dictionnaire en ligne wiktionaire, une « permission spéciale, accordée par le gouvernement, pour exporter ou vendre certaines marchandises ». Iriez vous chez un médecins qui ne possède pas de diplôme ? C’est à peu près la même chose avec un casino en ligne. Une licence vous garantie que le site suit un certain règlement, qu’il se tient à des normes… Ainsi, le cachet de l’organisme d’approbation vous assure justice, fiabilité, sécurité, crédibilité et confiance. S’il ne possède aucune licence, cela veut dire qu’il peut faire ce qu’il veut.

Liste des licences

Les Licences
Antigua et Barbuda Antigua et Barbuda A partir de juin 2003, Antigua et Barbuda a intenté un procès contre les Etats-Unis à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Selon les îles, les seconds ne respectent pas un accord international nommé Accord général sur le commerce des services (AGCS).
Antilles hollandaises Antilles hollandaises Dès 2002, l’île de Curaçao, soit les Antilles Hollandaises, a adopté une réglementation pour les jeux d’argent en ligne.
Belize Belize Pour attirer de nouveaux investisseurs, Belize introduit une législation qui autorise l’industrie du jeu en ligne. S’inspirant des textes des autres pays, la Gaming Control Act permet la réglementation et l’administration des casinos en ligne.
Chypre Chypre L’île de Chypre, en mer Méditerranée, propose des licences pour le jeu en ligne. Elles concernent les loteries, les échanges de pairs, les jeux de casino et les paris sportifs.
Gibraltar Gibraltar Gibraltar fait partie intégrante de l’Union Européenne. Pourtant, il propose des lois qui n’y sont pas applicables.
Kahnawake Kahnawake Le territoire autochtone de Kahnawake, au Sud de Montréal, est le plus important hébergeur de casinos en ligne de la planète. Les serveurs de la Mohawk Internet Technologies y hébergent plus du cinquième des 500 sites de jeu d’argent les plus prisés du web.
Malte Malte L’île de Malte, au centre de la Méditerranéen, est en passe de devenir le centre européen de l’industrie des jeux d’argent sur Internet. Actuellement, 84 entreprises possèdent une licence de cet Etat et 112 espèrent bientôt pouvoir en dire autant.
Costa Rica Costa Rica Les opérateurs de jeu d’argent en ligne peuvent mener leurs activités depuis le Costa Rica, si ils respectent 3 conditions.
Les Licences